Galerie Tramway
Galerie Tramway



Édouard CAZAUX (1889-1974) Groupe Art Déco en céramique

Édouard CAZAUX (1889-1974) belle sculpture en céramique émaillée polychrome d'époque Art Déco réalisée vers 1935 figurant un groupe allégorique s'inspirant des personnages de la commedia dell'arte, théâtre populaire italien où des acteurs masqués improvisent des comédies marquées par la naïveté, la ruse et l'ingéniosité. Les personnages les plus connus sont Pierrot et Arlequin, ce dernier reconnaissable ici grâce a sa tenue, il est entouré de deux jeunes femmes dont il pourrait s'agir de Colombine et Isabelle. Signature de l'artiste située sur la jambe gauche d'Arlequin. Bon état. Dimensions: 30 cm de long X 27 cm de haut X 10 cm de profondeur.


Né à Cauneille (Landes), Édouard Cazaux est issu d'une famille de potiers. Au contact de sa famille, il apprend les actions qui éveilleront sa vocation et façonneront son avenir. Il commence comme céramiste à Tarbes comme ouvrier dans une usine spécialisée dans l'utilité, puis se rend à Paris. Edouard Cazaux trouve rapidement un emploi de tourneur chez Rivière, rue de la Roquette. De retour à Mont-de-Marsan pour son service militaire, il suit des cours de dessin du soir et rencontre le sculpteur Charles Despiau (1874-1946). En 1912, il obtient une bourse pour étudier à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris et à l'école de Sèvres; dans le même temps, il perfectionne sa formation en travaillant dans divers ateliers, notamment chez Edmond Lachenal, réputé pour ses faïences de dorure. On sait que la meilleure production du verrier Degue a été conçue par Edouard Cazaux. Au cours de ces années fertiles, aux côtés de ses contemporains Decoeur, Lenoble, Buthaud et Mayodon, Cazaux développe une céramique qui mêle des thèmes religieux, antiques et animaliers, peints, sculptés ou modelés en relief. Les corps aux contours stylisés ou aux motifs géométriques (spirales, diamants) se parent de tons raffinés et de reflets dorés. Édouard Cazaux aborde la céramique en tant que technicien. Il expérimente le fameux rouge laiton, si difficile à obtenir, qu'il fixe dans les motifs, mais il reste surtout connu pour l'utilisation du grès Norton Norton: la pénurie de matières premières pendant l'Occupation l'amène à utiliser les longs fours tunnels de Norton , fabricant de meules pour l'industrie, dont la température peut monter jusqu'à 1 800 ° C, pour y cuire sa céramique; il élabore alors une pâte résistant à ces températures élevées. Cette expérience donne naissance à une série de vases recouverts d'émaux laiteux se détachant sur des dos naturels qui seront présentés chez Rouard en 1946. Ses recherches le poussent alors à marier sculpture et poterie comme le montre le pot de fleurs ornemental anthropomorphe conservé dans les collections du Musée des Arts Décoratifs


Category : Ceramics
Style : Art Déco
Period : 20th century

Price : 1350
Shipping : 45 € for France, request a quote for other country



AEF Back to Top